Les écritures comptables des apports en capital

Les apports en capital sont des sommes d’argent ou des biens que les propriétaires de l’entreprise mettent à disposition de celle-ci.

Apports en capital dans une société

Dans une société, les propriétaires de l’entreprise sont des associés. En contrepartie de leur apport (sommes d’argent, biens), ils reçoivent des parts du capital de la société.

Souscription du capital

Le capital souscrit est le montant des apports que les associés se sont engagés à faire, tels que mentionnés dans les statuts.

Les apports de sommes d’argent sont appelés apports en numéraire. Les apports de biens sont appelés apports en nature.

On parle de capital souscrit appelé lorsque l’associé s’est engagé à mettre l’apport à disposition de la société immédiatement. On dit aussi que le capital est libéré. Il est à noter que les apports en nature sont forcément libérés (donc souscrits appelés), car ils doivent être apportés immédiatement à la création de la société.

Le capital qui n’est pas libéré immédiatement est appelé capital souscrit non appelé.

Souscription des apports appelés

Apport en capital

Souscription des apports en numéraire non appelés

Apport capital

Réalisation des apports

Réaliser les apports signifie verser l’argent (numéraire) et transférer la propriété des biens (nature).

Réalisation des apports en numéraire

Les sommes sont versées sur le compte bancaire de l’entreprise :

Apport capital

Le compte 1012 Capital souscrit – appelé, non versé doit être soldé puisque le capital est maintenant versé :

Apport capital

Réalisation des apports en nature

Les biens sont enregistrés dans les comptes d’actifs concernés :

  • Comptes de la classe 2 pour les immobilisations ;
  • Comptes de la classe 3 pour les stocks ;
  • Compte de la classe 4 pour les créances ;
  • Comptes de la classe 5 pour des valeurs mobilières de placement.
Apport capital

Appel du solde du capital non appelé

S’il existe une partie du capital qui a été souscrite mais non appelée, il faudra passer ces deux écritures au moment de l’appel des fonds :

Apport capital

Puis, quand les sommes d’argent seront versées sur le compte bancaire, il faudra passer les écritures de réalisation des apports en numéraire (voir plus haut).

Apports en capital dans une entreprise individuelle

Les apports de l’entrepreneur individuel sont enregistrés au crédit du compte 101 Capital individuel. La contrepartie dépend de la nature de l’apport (argent ou biens).

Apports d’argent

Les sommes sont versées sur le compte bancaire de l’entreprise :

Apport capital

Apports de biens

Les biens sont enregistrés dans les comptes d’actifs concernés :

Apport capital

Utilisation du compte de l’exploitant

Quand un entrepreneur crée une entreprise individuelle, les apports qu’il met à disposition de son entreprise continuent de lui appartenir en propre, à la différence des apports faits dans une société (qui a son propre patrimoine).

L’entrepreneur individuel est donc libre d’effectuer des retraits d’argent ou des virements dans la trésorerie de l’entreprise. En cours d’exercice, ces entrées et sorties d’argent sont enregistrées dans le compte 108 Compte de l’exploitant. En fin d’exercice, le compte 108 Compte de l’exploitant est soldé et viré au compte 101 Capital individuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.