Qu’est-ce qu’une écriture comptable ?

Une écriture comptable est l’enregistrement dans le livre-journal d’une opération qui se produit dans la vie d’une entreprise. Le livre-journal (ou journal) est un document comptable obligatoire et les écritures comptables y sont inscrites chronologiquement, à la date de leur pièce justificative.

L’écriture comptable est donc la base de l’information comptable.

La pièce justificative, preuve de l’écriture comptable

La pièce justificative atteste l’existence d’une opération.

Le Code des impôts oblige toute entreprise à appuyer chaque écriture comptable d’une pièce justificative.

Une pièce justificative peut être une facture, un bordereau de remise en banque, une pièce de caisse, etc.

Le livre-journal, support de l’écriture comptable

Le livre-journal est constitué de toutes les écritures comptables, inscrites chronologiquement, à la date de leur pièce justificative.

Le livre-journal peut être unique et tous les types d’opérations y sont alors enregistrés.

Mais généralement, on tient plusieurs journaux, appelés journaux auxiliaires, qui sont reportés mensuellement dans un journal général.

Voici les journaux auxiliaires généralement utilisés :

  • Le journal des achats, dans lequel on enregistre toutes les opérations d’achat et de dépenses liées aux frais généraux (loyer, assurance, frais de communication, d’entretien, téléphone, etc.).
  • Le journal des ventes, dans lequel on enregistre toutes les factures de vente.
  • Le journal de banque, dans lequel on enregistre toutes les opérations du compte bancaire.
  • Éventuellement un journal de caisse, si les mouvements en espèces sont nombreux.
  • Le journal des opérations diverses, dans lequel toutes les autres opérations sont enregistrées.

Il est possible d’ouvrir d’autres journaux auxiliaires selon vos besoins (journal de paie…).

Quelles informations une écriture comptable contient-elle ?

Une écriture comptable contient les informations suivantes :

  • La date de l’opération,
  • Un libellé qui indique la nature de l’opération et la référence de la pièce justificative,
  • Le (ou les) compte(s) débité(e) avec la (les) somme(s) débitée(s),
  • Le (ou les) compte(s) crédité(e) avec la (les) somme(s) créditée(s).

Une écriture comptable respecte le principe de la partie double :

Dans une écriture comptable, les sommes inscrites au débit sont toujours égales aux sommes inscrites au crédit.

Exemple 1 d’écriture comptable :

Ecriture comptable 1

Exemple 2 d’écriture comptable :

Ecriture comptable 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.