Comment comptabiliser les avoirs ?

Qu’est-ce qu’un avoir ?

Un avoir est une somme due par un fournisseur à son client, en raison d’un retour de marchandises ou d’une réduction supplémentaire accordée après la facturation. La facture d’avoir est la pièce justificative comptable dans laquelle le fournisseur indique la somme qu’il doit à son client. La facture d’avoir fait suite à une facture de vente préalablement envoyée au client.

Premier exemple : supposons qu’Epiko, grossiste en épicerie, ait facturé des produits qu’il a livrés au restaurant le Lapin farceur. À la suite de cette facturation, le restaurant a retourné à Epiko les produits qui ne correspondaient pas à sa commande. Epiko va donc établir un avoir, qui constate la somme qu’il doit rembourser à son client le Lapin farceur, suite au retour des produits.

avoir retour marchandises

Autre exemple : Epiko a facturé des produits au Lapin farceur, mais a oublié la remise de 10% qu’il lui accorde habituellement. Il va établir un avoir pour le montant de la remise : cela correspond à la somme qu’il doit lui rembourser.

avoir pour remise oubliée

Dans quels cas un fournisseur doit-il établir un avoir ?

Le fournisseur va établir un avoir dans différentes situations.

Le retour de biens

C’est le cas du client qui retourne une partie ou la totalité des biens facturés.

Le fournisseur doit établir l’avoir pour les biens retournés, au prix auquel ils ont été facturés.

Si tous les biens ont été retournés, le fournisseur ne peut pas supprimer la facture de vente initiale. C’est interdit par la loi de supprimer une facture une fois qu’elle a été établie. Le fournisseur doit obligatoirement établir un avoir, qui constate la somme due à son client.

Les réductions commerciales supplémentaires

Rappelons que les réductions commerciales sont au nombre de trois :

  • La remise, accordée si un client achète en grande quantité ou s’il s’agit d’une promotion,
  • Le rabais, accordé pour un défaut de qualité ou un retard de livraison,
  • La ristourne, calculée sur l’ensemble des achats faits par le client sur une période donnée.

Elles font l’objet d’un avoir lorsqu’elles ne figurent pas sur la facture de vente.

C’est le cas d’Epiko qui a oublié la remise de 10% accordée habituellement à son client.

L’escompte accordé après l’établissement de la facture de vente

Rappelons que l’escompte est une réduction financière, qui peut être accordée par le fournisseur quand le client paie comptant ou de manière anticipée par rapport à la date convenue.

La facture initiale n’a pas pris en compte l’escompte. Le client paie la facture au comptant ou de manière anticipée. Le fournisseur va alors établir un avoir pour la somme correspondant à l’escompte.

Comptabiliser un avoir pour retour de biens

Prenons l’exemple d’Epiko, qui a vendu des matières premières au Lapin farceur. Celui-ci a retourné une partie de celle-ci.

Sur l’avoir, il faut tenir compte des réductions accordées sur la facture de vente, afin de ne pas rembourser au client plus que cela lui a coûté !

Comptabiliser l’avoir chez le fournisseur

L’avoir pour retour de biens se comptabilise en utilisant exactement les mêmes comptes que la facture de vente, de manière inverse.

Écriture de comptabilisation de la facture de vente chez Epiko :

ecriture avoir

Écriture de comptabilisation de l’avoir chez le fournisseur :

Comptabiliser l’avoir chez le client

Comme chez le fournisseur, l’avoir pour retour de biens se comptabilise en utilisant exactement les mêmes comptes que la facture d’achat, de manière inverse.

Écriture de comptabilisation de la facture d’achat chez le Lapin farceur :

écriture avoir

Écriture de comptabilisation de l’avoir chez le client :

écriture avoir

Comptabiliser un avoir pour réduction commerciale supplémentaire

Reprenons l’exemple d’Epiko qui a oublié une remise de 10% sur une facture.

Les réductions commerciales sur un avoir s’enregistrent :

  • Au débit du compte 709 Rabais, remises et ristournes accordés par l’entreprise, chez le fournisseur,
  • Au crédit du compte 609 Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats, chez le client.

Écriture de comptabilisation de l’avoir chez le fournisseur :

Écriture de comptabilisation de l’avoir chez le client :

Comptabiliser un avoir pour escompte

L’escompte est accordé après l’établissement de la facture de vente. Prenons l’exemple d’un escompte accordé au Lapin farceur, qui a réglé de manière anticipée une facture.

On enregistre l’escompte dans les comptes qui lui sont dédiés :

  • Au débit du compte 665 Escomptes accordés, chez le fournisseur,
  • Au crédit du compte 765 Escomptes obtenus, chez le client.

Écriture de comptabilisation de l’avoir chez le fournisseur :

écriture avoir

Écriture de comptabilisation de l’avoir chez le client :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.